Cb1000r
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC XIAOMI – 24″ – MI MONITOR 1C
Voir le deal
99.99 €

DUNLOP Roadsmart II

Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Lun 03 Oct 2011, 18:44

1er test presse e-moto :

4 ans après le lancement du Roadsmart, Dunlop lance sa deuxième génération de Roadsmart avec comme principaux objectifs d'améliorer le confort et la longévité de son pneumatique sport touring qui grignote d'ailleurs petit à petit sur des montes plus sportives. 22 mois de travaux auront été nécessaires pour mettre au point ce nouveau pneu avec près de 150 000 km de tests en condition et plus de 500 000 km en laboratoire. Ce pneu est pour la première fois un produit mondial, c'est-à-dire identique sur tous les marchés du monde. Il est destiné à des machines puissantes, depuis des Sport-Touring, jusqu'aux nouveaux Trails très dynamiques en passant par des roadsters sportifs voire même des sportives principalement utilisées sur la route. On trouve à l'avant et à l'arrière la technologie JLB pour la rigidité du pneu et une meilleure dispersion de la silice grâce à un nouveau mélange pour une usure plus régulière et une meilleure uniformité des performances. L'arrière est un bigomme contrairement à l'avant. Celui-ci évolue le plus dans ses dessins et son rapport pleins/creux. Les changements permettent au Roadsmart II d'apporter de nouvelles performances sur le mouillé. En effet pour un angle de la moto de 0 à 40°, le pneu avant offre une surface de contact quasiment constante avec une variation de 84.3 à 85% pour le rapport plein/creux. A l'arrière la variation est plus importante avec un taux de 93 à 85.5% pour les mêmes angles. La raison de cet écart est que la bande de roulement du pneu arrière n'a presque pas de creux puisque sur le mouillé en ligne droite, c'est le pneu avant qui se charge de déblayer la route de la pellicule d'eau. Le travail du pneu arrière sous la pluie doit par contre se faire sur l'angle, c'est pour cette raison qu'il y a plus de creux de part et d'autre de la bande de roulement.

Ce ne sont pas les seules évolutions puisque le Roadsmart 2 possède un profil différent de son prédécesseur. Moins rond et un peu plus pointu, sans toutefois s'approcher des pneus sportifs qu'il ne remplace de toutes les façons pas, il vise une meilleure réactivité et une maniabilité en hausse sans compromettre la stabilité généralement appréciée et constatée sur ce Dunlop. Le confort amélioré de 10% selon Dunlop représente sa capacité à absorber les gros chocs avec des vibrations verticales et longitudinales moins élevées pour un meilleur amortissement et un meilleur ressenti au guidon. Pour essayer ces nouvelles caractéristiques, deux roulages étaient au programme, un routier de presque 300km sur les routes de Corse et un sur piste pour des exercices spécifiques. Le routier était au guidon (entre autres) de Yamaha FZ8, Triumph Street Triple et Kawasaki Z750 toutes équipées de Roadsmart II. Sur la piste, des Suzuki GSXR 750 sur le sec et des Honda CB 1000 R sur le mouillé (détrempé) avec à chaque fois des Dunlop Roadsmart II, Bridgestone BT-023 et Michelin Pilot Road 3 pour pouvoir apprécier les différences de comportement entre les 3 principales montes présentes sur le marché français.

DUNLOP Roadsmart II Dunlop-roadsmart-ii-technologie[img][/img]

Sur la route, ce qui se remarque tout de suite est la maniabilité du train avant. Il permet de bien se placer à l'entrée des virages sans effort particulier même sur un virage en épingle où on peut modifier sa trajectoire facilement, pour éviter un cochon par exemple... Il ne faut pas contrarier le cochon Corse au milieu de la route, toute négociation est inutile, il faut juste l'éviter. La réactivité et la stabilité du train avant sont appréciables sur les petites routes de l'île de beauté. Sur les virages plus rapides, il garde une excellente stabilité tout au long de la courbe sans devoir faire la moindre correction à la condition de maintenir son allure bien sûr. La Street Triple est toujours très à son aise dans cet exercice, mais même sur la FZ8 moins sportive et la Z750 toujours un peu pataude face à ces deux rivales, le comportement reste agréable et surtout prévisible. Les exercices sur la piste sont plus révélateurs sur les détails des comportements. Sur le circuit de vitesse (sec), le ressenti sur les GSXR 750 en Roadsmart II et BT-023 sont assez proches avec un petit avantage au Dunlop sur le déclenchement plus fluide surtout à vitesse élevée comme dans le virage à droite au bout de la ligne droite où le Bridgestone demande un effort plus important à une vitesse équivalente. Le Michelin fait un peu plus bouger la machine, la faute aux lamelles sans doute qui ont une moins bonne tenue sur les fortes contraintes. Le ressenti n'est pas uniforme sur ce pneu selon l'angle et la vitesse de passage contrairement à ce qu'offre les deux autres. Sur le circuit arrosé comme par une pluie d'orage, les comportements sont très différents. Le BT-023 décroche de façon irrégulière par de petits à-coups pas agréables du tout. Le Pilot Road 3 avec ses pneus à lamelles tient bien mais la machine semble floue comme si elle flottait légèrement, alors même si on n'a pas la mauvaise sensation du Bridgestone, cela ne met pas particulièrement en confiance. Le Roadsmart s'en tire le mieux parce que même si la machine bouge avec la hauteur d'eau sur la piste, les mouvements sont réguliers sans jamais avoir de sensation de flottement sans doute en raison du rapport plein/creux constant à l'avant quel que soit l'angle.

DUNLOP Roadsmart II Dunlop-roadsmart-ii-honda-cb-1000r-mouille

Pour conclure, il est évident que le Roadsmart II remplace avantageusement le Roadsmart premier du nom qui reste encore un peu au catalogue sans changer de tarif. Difficile de parler du confort amélioré entre les deux générations sans les comparer. Tout ce qu'on peut dire c'est que les quelques passages sur des routes défoncées des montagnes Corse se sont bien négociés avec ces pneus sans réaction brutale. Aucun avis non plus sur la longévité si ce n'est que Dunlop l'annonce en nette hausse, ce qui compenserait avantageusement la hausse des prix de 6 à 7% en moyenne sur un train de pneus. Ce qu'on a constaté et apprécié sur le Roadsmart II, plus que la bonne motricité et la bonne tenue sur les freinages, c'est le mixte réussi de la stabilité et de la maniabilité du train avant désormais plus réactif avec son nouveau profil. La confiance sur la piste détrempée est aussi incontestablement un point fort de ce pneu même si on ne passe pas tout son temps à rouler sous la pluie... C'est rassurant. Au final, ceux qui appréciaient le Dunlop pour sa stabilité et sa progressivité lors de la mise sur l'angle devraient retrouver ses ingrédients, les autres seront sûrement agréablement surpris la maniabilité en nette hausse sur cette seconde génération du Roadsmart. Il est disponible dès maintenant dans 6 dimensions, il arrivera en avril 2012 dans 11 autres notamment pour les gros trails sportifs qu'on a maintenant sur le marché.

Source : http://www.emoto.com/dossiers/dunlop-roadsmart-ii-7472.php
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par RIRI le Lun 03 Oct 2011, 19:02

J'ai gouté a la 1ère génération et c'était le top ces gommards donc a essayer rapidement les phases 2 Wink
RIRI
RIRI
Moderateur


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par DroOp'S le Lun 03 Oct 2011, 20:06

@riri a écrit:J'ai gouté a la 1ère génération et c'était le top ces gommards donc a essayer rapidement les phases 2 Wink

+1
je suis un vrai FAN des RoadSmart, et dés qu'ils seront mort, je monterai le 2 sans hésitation......!


et Merci Merlin 511480
DroOp'S
DroOp'S
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par RIRI le Lun 03 Oct 2011, 20:11

En plus sur la photo ils sont monté sur des jantes de R 1200 R lol!
RIRI
RIRI
Moderateur


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Black Betterave le Lun 03 Oct 2011, 20:14


DUNLOP Roadsmart II Dunlop-roadsmart-ii-honda-cb-1000r-mouille


@riri a écrit:En plus sur la photo ils sont monté sur des jantes de R 1200 R lol!


Heu !!! la c"est un CB1000r Twisted Evil Twisted Evil il voit des BM de partout maintenant lui lol! lol!
Black Betterave
Black Betterave
Admin


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par RIRI le Lun 03 Oct 2011, 20:21

Pffff je dirai rien lol! . Au fait tu lorgnes sur quoi comme prochaine moto DUNLOP Roadsmart II 338424 DUNLOP Roadsmart II 338424 DUNLOP Roadsmart II 338424
RIRI
RIRI
Moderateur


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Mar 04 Oct 2011, 21:14

2eme essai moto station :

Dunlop vise loin, Dunlop vise large. En diffusant annuellement 5 millions de pneus moto dans le monde entier, le manufacturier américain investit tous les segments. Celui qui nous intéresse aujourd'hui est l'un des plus "explosifs" en termes de progression : + 52 % depuis 2002. Sharon Antonaros, directeur du marketing de la division pneumatiques moto, explique que "le confort sur longs trajets et la sécurité par tous temps restent des attentes importantes, mais elles s'accompagnent de nouvelles exigences bien plus larges et rigoureuses", puisque les motos qui recourent à ces pneus sont désormais génératrices de plaisir.
Pour emporter le leadership, les titans de la gomme se livrent une bataille impitoyable. Au Dunlop RoadSmart, Bridgestone a répondu par le BT-23 en 2010 et Michelin par le Pilot Road III. Vous l'aurez compris : pour coller aux exigences des roadsters, sportives, sport-GT et autres trails routiers, un pneu de Sport Touring a un devoir de polyvalence extrême. Il doit garantir de véritables prestations sportives sur route et occasionnellement sur piste, assurer un excellent grip au freinage comme à l'accélération, se montrer performant sur sol sec, mettre en confiance sur le mouillé et engranger des kilomètres. Toujours plus de kilomètres... C'est sur ce dernier point que l'équipe de développement du Roadsmart II a axé l'essentiel de ses efforts.

Objectif longévité pour le Dunlop RoadSmart II (2)
Faute avouée à demi pardonnée : si nous ne pouvons valider la durabilité du nouveau Roadsmart en quelques centaines de kilomètres, il demeure crédible que le travail pour prolonger sa durée de vie sans altérer ses performances a joué. Patrice Omont, responsable du secteur R&D, explique : "un process de mixage innovant nous a permis d'améliorer la qualité du mélange pour concevoir une nouvelle génération de polymères plus résistants". En projection, le potentiel moyen du pneu devrait passer de 9 000 à 11 000 km. Pour la première fois, les ingénieurs ont utilisé un test de capacité d'absorption des chocs (restitution de l'énergie lors des impacts) répandu en automobile. Sur les routes corses, il sera facile à valider.
29 septembre 2011, 8 heures du matin, golfe de Porticcio : même si l'été indien semble s'être installé, aussi, sur le continent, impossible de rêver plus beau terrain de jeu que l'Ile de Beauté pour essorer des pneus moto. A notre disposition, un panel de rêve : BMW R1200 RT et GS, Ducati Hypermotard et Monster 1100 Evo, Kawasaki Z750, Honda Crossrunner et VFR 800, KTM 990 SMT, Suzuki GSR 750, Triumph Street Triple, Yamaha FZ8 et FJR 1300. Toutes montées en RoadStmart II, qu'un nouveau design identifie facilement. Pour être engageant, le dessin des rainurages n'est pas aussi audacieux que celui du Pilot Road III, depuis que le Bibendum singe les pneus d'hiver avec ses lamelles. Nous quittons Ajaccio en direction des calanques de Piana…

DUNLOP Roadsmart II Dunlop_RoadSmart_II_ac4pz

Bon à tout faire ?
Aux abords de la montagne, la route, d'abord rapide, devient vite… très rapide. La CB1000R avec laquelle je débute cet essai est un monstre d'agilité. Equipée en série du sportif Qualifier II, elle semble franchir un cap en RoadSmart II, dont l'enveloppe avant ajoute à la vivacité sur les changements d'angles. En forçant le rythme, l'arrière ne se dérobe même pas sous la cavalerie de l'Honda "allemande". Les techniciens maison affirment avoir "augmenté l'empreinte au sol du pneu", comprenez la surface de contact quelle que soit l'inclinaison. En résulte une meilleure adhérence.
Poursuivant la boucle de 252 km sur des routes de plus en plus tourmentées, la Kawasaki Z750 -souvent décriée - devient plus homogène chaussée des nouveaux Roadsmart II. Son moteur, comme son freinage restent toutefois en retrait, d'autant que ma prochaine monture sera une Triumph Street Triple, particulièrement à son aise sur un tel tracé. Son train de pneus n'enlève rien à la neutralité légendaire d'un châssis qui se pilote du regard. A rythme très (très) rapide et par 28° à l'ombre, jamais je ne parviendrai à faire glisser la machine, hormis sur terre et passages gravillonneux. Même les traversées de cochons sauvages et facétieux ne parviendront pas à mettre en péril l'équipage. L'incroyable BMW R1200RT, menée à train d'enfer, fait elle aussi oublier les règles de prudence. L'universel Roadsmart II ferait-il donc merveille sur toutes les motos du marché ?
Un galop au guidon de la Honda Crossruner - il est vrai en conditions particulières - mettra un bémol tempéré à ce tableau idyllique. Sur une longue portion accidentée, la direction machine montre une fâcheuse tendance à tomber à faible vitesse, dans les épingles. Compte tenu du centre de gravité haut placé de cette machine, il n'est pas sûr toutefois que les pneus soient en cause, d'autant que sur routes plus rapides, la Crossruner retrouve toute sa superbe. A notre retour à l'hôtel, les mines sont aussi heureuses que fatiguées. Réagissant bien sur les bosses, ne générant pas de vibration et plus confortable que son prédécesseur (grâce à sa nouvelle ceinture Jointless Belt et ses nouveaux mélanges de gommes), le Roadsmart II passe haut la main l'épreuve de la route. Après un saut au-dessus de la Méditerranée, rendez-vous demain matin sur le circuit de Mireval, dans la région de Montpellier !

Probant sur piste... comme les copains !
Le centre privé de Dunlop et Goodyear est le pendant des routes corses pour un test optimal. Il comporte une piste rapide de 3 400 mètres, un mouillée de 1 600 mètres et un anneau de 628 mètres permettant d'évaluer la stabilité sur l'angle. 26° et vent faible, pressions préconisées par les constructeurs... Comme à son habitude, le manufacturier a mis à disposition des motos en montes concurrentes pour que nous jugions des écarts de comportements. Et comme à notre habitude, nous lui ferons confiance en considérant que toutes ont reçu les mêmes attentions... Notre test débute par la piste de vitesse au guidon de GSX-R 750 2011. Cinq tours avec chaque monte : c'est la règle.
Le Michelin Pilot Road III, que je reprendrai en fin de séance, ajoute à la vivacité de la machine sur les changements d'angle. Comme celui des autres pneus sur le sec, son grip est irréprochable. Même s'il est anti-commercial de l'écrire, les enveloppes Sport Touring conviennent aujourd'hui au circuit pour l'essentiel des pilotes occasionnels : aller chercher leurs limites n'est plus à la portée du premier venu ! Après le Michelin, le Bridgestone BT-023 affiche un comportement plus serein. Nettement moins alerte, il réclame plus d'effort - mesuré avec la légère GSX-R - dans les enchaînements sans jamais faillir à l'attaque.
Le Roadsmart II se situe idéalement entre les deux. Comportement sur les freinages en bout de la ligne droite (aidé, il est vrai, par l'anti-dribbling) ou en virages, neutralité au point de corde, force à déployer pour la mise sur l'angle, stabilité à haute vitesse, rien à dire ! Idéalement neutre, il ferait oublier que des pneus Sport-Touring relient la moto au sol. S'il conserve ses qualités au long de sa longue (?) vie, le Dunlop sera le nouveau roi de la polyvalence. Direction maintenant le wet.

Impressionnant sur le mouillé
Le revêtement de la piste humide est continuellement noyé par des centaines d'aspersoirs, générant un film de 8 mm d'eau. Comme lors d'un orage sur route, il faut l'aborder respectueusement, d'autant que les micro algues qui se développent en quelques heures sous l'effet du soleil rendent l'adhérence inégale suivant les portions. On commence avec le Michelin qui confirme sa réactivité et un bon grip. En résulte une énorme facilité, mais un ressenti incertain à la mise sur l'angle. Après seulement un tour, un camarade pointe sa roue à mon niveau, mais hors de la trajectoire. La sanction est immédiate. Sucette, tout droit et la pile de pneus pour finir. A-t-il poussé trop loin les Bridgestone ? Je les testerai "avec prudence" à la session suivante.
Bien m'en prend, car à chaque changement d'adhérence, l'avant de la CB 1000 R "flotte" et manque de se dérober plusieurs fois en coubes. C'est évident, le BT-023 est un ton en dessous sur l'eau. Jouant de sa neutralité, de son grip et d'une excellente évacuation, le nouveau Dunlop inspire autrement plus confiance. Il renvoie des informations précises de la piste et se montre le plus rassurant à l'instant de pencher. Les mesures embarquées mesurant l'effort sur le guidon et les repose-pieds, ainsi que la rapidité à la mise sur l'angle, sont en ce sens édifiantes, comme nous le verrons plus tard...
Pas vraiment le saigneur de l'anneau...
Sur l'anneau, nous allons rouler à 60, 90 et 110 km/h en lâchant parfois les mains pour tester la stabilité des pneus. A 60 km/h, sans action de la part du pilote, le Michelin a curieusement moins de peine à tenir la trajectoire tandis que le Dunlop va à l'intérieur et le Bridgestone tend à élargir. A 90, puis 110 km/h, le pneu français a plus de mal à trouver sa stabilité, alors que le Bridg' reste légèrement sous-vireur (moins lorsque la vitesse augmente).
Le Dunlop retrouve alors la neutralité qu'on lui a connu sur les exercices antérieurs. Il faut savoir que ses développeurs, ingénieurs et pilotes d'essai, l'ont testé durant 22 mois, face à ses concurrents sur les différentes pistes de Mireval et les routes alentour, avant de le mettre sur le marché. Ainsi, une seule version a été retenue pour un spectre mécanique allant de la sportive à la grosse GT.
Bilan Dunlop RoadSmart II (2) : La nouveauté reprend la main
Alors, ce nouveau Dunlop Roadsmart II, il vaut quoi ? Pour reprendre le flambeau de sa référence GT-Sport, le manufacturier ne pouvait se permettre d'en révolutionner le concept. Sur cette base éprouvée, le géant américain a fait évoluer de façon judicieuse le mélange des gommes et, procédant par retouches, a obtenu un pneumatique sécurisant, qui se conduit sans mode d'emploi et ne déstabilise jamais l'utilisateur par un comportement typé. Le Roadsmart II ne pâlit pas plus sur la piste et se montre incroyablement à l'aise sur l'eau. Les dimensions répandues sont immédiatement disponibles. Quant aux tarifs... Ils augmentent en moyenne de 7 % par rapport au Roadsmart. Tout ne pouvait pas être - que - rose !

Source : http://www.moto-station.com/article12323-essai-pneu-moto-dunlop-roadsmart-ii-2.html
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Black Betterave le Sam 08 Oct 2011, 08:46

Black Betterave
Black Betterave
Admin


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par jarjarbins13 le Dim 09 Oct 2011, 14:35

dunlop sauve sa peau sur ce pneu et balance à tout va des essais bien souvent bidon Rolling Eyes
cetres le pneu est pas mal mais pas de la à en dire que c'est le meilleur, carcasse lourde et rigide, souvent irreparable pour les crevaisons et les rendements sont loin tres loin d'etre ceux annoncé... la preuve un ami à moi avec un r1200r a fait à peine 5000 avec..... et pour lui avoir moi meme monté sur ça bécane, c'est aussi de la bouse à monter tellement c'est raide
jarjarbins13
jarjarbins13
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Dim 09 Oct 2011, 15:33

Ton préféré Jarjarbin dans la catégorie Sport/touring ? PR3/BT023....
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par jarjarbins13 le Lun 10 Oct 2011, 19:37

@merlin56 a écrit:Ton préféré Jarjarbin dans la catégorie Sport/touring ? PR3/BT023....

j'ai pas encore roulé avec le pr3 mais j'avais le couple pilot power, road2 sur la z750 et sur le cb et ça tenais nickel en roulant à 80% en duo
le bridge en fin de vie est putanier, mauvaise usure et pas un grip terrible par rapport au michou et je dis pas ça parceque je bosse chez bib Wink
jarjarbins13
jarjarbins13
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Christo le Ven 14 Oct 2011, 21:04

est-il fort différent du Bt023 ?
Christo
Christo
cb1000
cb1000


http://xto-mosaique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Ven 14 Oct 2011, 21:45

tu auras des débuts de réponses en lisant le test du repaire il compare au bt023 et pr3
le bt023 est en retrait sur le mouillé, le michelin pr3 plus vif profil plus en V que le BT023 qui reste rond et très (trop) progressif face au Michelin PR3 il faut avouer

http://www.lerepairedesmotards.com/essais/equipements/pneu-dunlop-roadsmart-2.php
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Aki' #63 le Sam 15 Oct 2011, 00:53

@DroOp'S a écrit:
@riri a écrit:J'ai gouté a la 1ère génération et c'était le top ces gommards donc a essayer rapidement les phases 2 Wink

+1
je suis un vrai FAN des RoadSmart, et dés qu'ils seront mort, je monterai le 2 sans hésitation......!


et Merci Merlin 511480

+2 enfin 3 quoua king2

S'ils sont particuliers sur leur carcasse, ils n'en demeurent pas moins plutôt bien polyvalents et pratiques pour les roule toujours Smile 4 trains montés + 4 arrières. 5800 à quasi 8000 km pour l'arrière / 9000 à 13000 pour l'avant . Quant aux répas j'ai fait poser un champi et no blème .

Ils cumulent

-une bonne tenue du grip dans le temps contrairement aux anciens dunlop qui glissaient bien en fin de vie..
-très bon retour d'infos aux pressions constructeurs ( ne pas jouer avec la pression le pneu devient lourdeau et ne chauffe pas mieux.. pire z'allez le bouffer en escalier..)
-glisse toujours avec progressivité , renseigne bien où l'on en est niveau grip, mais comme tout pineu gaffe aux raccords pérraves type bitumeux noir ou aux bandes blanches ..

Un pneu parfait pour enrouler des kilomètres et du câble , une fois chauds .

Donc plutôt satisfait du boudin king2 king2

à voir le II
Aki' #63
Aki' #63
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Sawashié le Mar 21 Fév 2012, 14:42

Sûrement mes prochains cheers
Sawashié
Sawashié
cb50
cb50


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Mar 21 Fév 2012, 18:11

Il serait temps que la presse se refasse un comparo sport/touring à jour sur des pneus du commerce et non envoyés direct par les fab. siffleg3
PR3 / ROADSMART2 / BT023
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Sawashié le Dim 26 Fév 2012, 18:30

Montés sur la bécane de ma femme (BM F800R) et excellentes sensations. Bientôt sur la mienne également vu le bon retour
Sawashié
Sawashié
cb50
cb50


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Sam 10 Mar 2012, 13:39

Monté sur le VTR ce matin pour l'AR z'ont l'air de vite chauffer, PR3 sur le CB c'est parti pour le comparo Sport Touriing.....et endurance surtout....
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Aki' #63 le Sam 10 Mar 2012, 13:59

Ha là tu m'intéresses Smile

j'ai monté les sportsmart , ya bon aussi Smile
Aki' #63
Aki' #63
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Patstrat le Sam 10 Mar 2012, 18:36

Je reviens à l'instant d'une petite balade pour roder mes nouveaux pneus Michelin PR3 et les premières impressions sur le sec sont très positives, le grand écart avec la monte d'origine: très, très sécurisant. icon_yes
Patstrat
Patstrat
cb250
cb250


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par merlin56 le Mar 13 Mar 2012, 21:36

retour du taf ce soir , petit essai en mode très pressé Rolling Eyes , fait presque jour désormais cheers , bien chaud à l'arrivée c'est certain pig Twisted Evil 556567 , monte vite en température pour un sport touring, super tenue et stabilité sur l'angle (en mode courbe rapide 140/150 ça tourne peu chez nous ) j'ai pas l'impression d'avoir quitté les pilot power 2CT Shocked
ça sent bon je mettrai l'avant en RS2 des que mon AV en 2CT est mort pour avoir la monte complete, reste à lui mettre des bornes et voir combien il encaisse avec le V-twin du VTR DUNLOP Roadsmart II 338424
merlin56
merlin56
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Aki' #63 le Mer 14 Mar 2012, 13:46

Il devrait faire pas mal à priori sauf si tu gouaches comme un gorêt lol!
Plutôt bon donc a priori , dès que t'as l'avant repasses- nous voir king2

Très pressé parce que m'dame Gaël avait sonné la cloche de rappel , genre si tu rentres pas j'fermes toute la zon icon_mrgreen



Aki' #63
Aki' #63
cb1000
cb1000


Revenir en haut Aller en bas

DUNLOP Roadsmart II Empty Re: DUNLOP Roadsmart II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum