De la route...à la piste

Aller en bas

De la route...à la piste Empty De la route...à la piste

Message par cb62150 le Dim 30 Déc 2018, 10:38

Bonjour à toutes et à tous,
Depuis ma glissade du 31 octobre dernier avec fracture du pied et points de suture à la clef,
Ma noireaude est aussi un peu froissée : maître-cylindre de frein, carter alternateur, échappement, coque arrière,etc...
Aussi, avant de remonter la bête, je me pose (encore) la question d'arrêter de rouler sur route et de passer en mode piste (cf. CROIX EN TERNOIS).
Merci à toutes et à tous de partager votre expérience de la piste au guidon de votre CB1000R.
A vous lire.
Bon réveillon  king2
cb62150
cb62150


Revenir en haut Aller en bas

De la route...à la piste Empty Re: De la route...à la piste

Message par Borgil le Dim 30 Déc 2018, 11:50

Yop
J'ai fait mes premiers tours de roue sur piste avec le CB justement, avant d'acheter une bécane dédiée (CBR600)
J'ai eu l'occasion de faire deux journées complètes, à Bresse (dans l'Ain). Et voilà la liste, un peu en vrac, de ce qu'il y a à retenir :

- le pot d'échappement d'origine est un VRAI problème; j'ai toujours roulé avec un échappement annexe, mais les soucis de réglementation du circuit m'ont obligé à remettre le pot d'origine pour avoir le droit de rouler. Du coup 2 problèmes : d'une part je n'entendais plus mon moteur (et c'est un vrai repère pour moi, pour connaitre à peu près où j'en suis du compte tour sans passer mon temps les yeux rivés sur l'aiguille), et d'autres part, l'avant du silencieux frotte dans les virages à droite !!!! Et ça, c'est ultra dangereux. J'ai fini par demander une dérogation à l'équipe du circuit pour rouler avec mon pot Ixil et ne pas finir par terre

- on arrive rapidement aux limites de l'ABS. Plus d'une fois la roue arrière glissait quand même sur un freinage appuyé en bout de ligne droite. Rien de trop trop déstabilisant (on reste droit quand même), mais le contrôle de la moto est moins "fin" que sans.

- le moteur "linéaire" est un vrai plus pour appréhender en sécurité la remise de gaz. Attention quand même aux highside, on n'a pas l’électronique des dernières motos et ça peut arriver très vite quand même (j'ai eu l'occasion de finir assis sur le réservoir après avoir remis les gaz d'un coup en première, en sortie d'épingle pour faire l'inter à un mec)

- la moto est "lourde" par rapport à la majorité de ce qu'on croise sur circuit, passé le niveau débutant; j'roule plutôt bien, et j'ai vite fini dans le groupe du milieu (intermédiaire). Sauf que là, la plupart des gens sont en sportives avec poly piste, et les bécanes dépassent pas 200kg. Du coup, l'agilité est bien meilleur et la CB devient "physique" à emmener au bout de plusieurs session dans la journée

- dès que j'ai acheté la bécane, j'ai été pénalisé dans ma conduite par les suspensions trop molles. Heureusement, après plusieurs essais j'ai fini par trouver le réglage qui me convenait, et heureusement ! C'est indispensable d'être bien suspendu quand tu vas sur piste; peu importe le circuit, le revêtement est toujours meilleur que sur route, et plus lisse. Du coup pas besoin de suspensions de GS ou autre trail, car il n'y a pas de bosses ou de trous, juste du goudron normalement en bon état. Et comme tu vas bien plus vite que sur route, il faut que ton châssis suive ==> durcir les suspats pour pas finir dans l'herbe au premier freinage

- j'ai juste passé 4 mois avec le moteur en 106cv, avant de débrider la bécane. Du coup mes 2 sessions étaient en full. Pour autant, tu te fais quand même pourrir par n'importe quelle sportive 600 (un peu récente) dans n'importe quelle ligne droite. Pour débuter, ça reste largement suffisant, mais ça montre aussi ses limites. Si par contre t'es en 106cv...ça sera plus difficile.

- ne pas mettre des PR4 ou autre conneries du genre !!! Les pneus sont ultra important, peu importe la bécane. Et y'a pas de petites économies dans ce domaine, car tu finira rapidement dans le bac à gravier à compter tes réparations pour avoir économisé 50€ de pneus. Du coup, viser du pneu adéquat (j'ai commencé avec les M7RR, qui se prêtent bien au jeu mais qui admettent leurs limites quand on ne fait plus que de la piste sans mettre les roues sur route). T'es pas forcé de commencer avec des gammes spéciales circuit (D212, SuperCorsa, etc...) mais au moins la gamme sportive de chaque manufacturier (M7RR, S21, Diablo Rosso 3, etc...)


Voilà, j'pense avoir fait le tour. Si t'es pas du genre à chercher le chrono pour le moment, la CB t'ira parfaitement bien. C'est une bonne bécane homogène, et ça permet d'appréhender les premiers tours de roue en relative sécurité. Par contre, si tu cherches à terme la performance, tu risques d'être limité par la moto dans sa configuration route; soit faudra changer des pièces, soit changer de bécane.
Mais ça...ça sera après avoir fait connaissance avec le circuit, passé plusieurs journées dessus, et admis que tu ne sera jamais Rossi ou Marquez Smile
Cette dernière remarque est plus générale, vis à vis des conducteurs plutôt que des motos : un ami s'est mis une pression de fou la 1ère fois que je l'ai emmené sur piste avec moi, et il a failli se bourrer dès la 1ere session. Tellement dégoûté qu'il voulait arrêter là l'expérience. Sauf que c'était entièrement la faute à son mental : il voulait montrer à tout le monde qu'il savait poster le genou (et encore...), a chercher à le faire dans chaque virage, et ce, sans connaitre le circuit, ses courbes, ses lignes droites, ses repères de freinage, etc...
La première fois sur circuit, il faut être super humble et y aller progressivement.
1ere session du matin : prendre son temps et apprendre le circuit. Ensuite seulement hausser le rythme. Mais en tous cas, toujours faire au moins un tour de chauffe pour les pneus ! Si t'as tête sur les épaules, tout ira bien Wink
Borgil
Borgil
cb250
cb250


Revenir en haut Aller en bas

De la route...à la piste Empty Re: De la route...à la piste

Message par mucht le Mar 05 Nov 2019, 14:49

Bonjour,

J'ai fait quelques journées piste avec ma CB. Tout d'abord ci dessous sa configuration:

moteur -> full (je suis belge) et l'injection à été reprogrammée pour sortir 138ch
échappement -> ligne complète, filtre , etc
pneu -> bridge S22
suspension -> olhins
frein -> durite avia, pas d'ABS

Si je précise la configuration c'est parce que la cb d'origine va très bien jusqu au début du groupe intermédiaire. Après, pour aller plus loin, il faudra impérativement changer la ligne d'échappement. Une fois ceci fait, cela frottera moins de partout et tu pourra aller jusqu'en intermédiaire ++

Pour aller encore plus loin et t'ouvrir les portes du groupe expert, tu devra avoir les suspensions d'origine excessivement bien réglée et faire -de 70kg (c'est mon cas) sinon tu devra passer par la case "ressort de fourche + amortisseur".

Pour pouvoir évoluer dans le groupe expert les suspensions modifiées sont indispensables car sans ça le collecteur d'échappement viendra frotter à gauche. Il faudra peut être également enlever la béquille. Par contre sur cette moto les cales pieds reculés ne servent à rien, tout frotte avant le cale pied lorsqu'il est dénudé de sa tétine évidement Smile

Niveau moteur, franchement je n'ai rien à dire, c'est du tout bon. Contrairement à Borgil j'arrive à gratter les 600 en relance, en ligne droite, mais il faut avouer que ça se complique quand la 600 arrive dans le fond de son compte tours avec tout de même l'avantage pour la CB. j'arrive même à tenir les gros 1000 le temps qu'ils prennent leurs tours. Le gros point noir pour moi c'est que la CB est bridée à 250km/h, donc exit les circuit rapide (heureusement peux nombreux pour un niveau amateur).



mucht
mucht


Revenir en haut Aller en bas

De la route...à la piste Empty Re: De la route...à la piste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum